14e édition – 17 au 19 août 2018

La Passem, 1e édition !

400 kilomètres, 100 communes traversées et près de 180 bénévoles : du 25 au 27 mai, la Passem va animer tout le Béarn !

Cette première édition est portée par l’association Ligams. L’objectif est créer un lien entre tous ceux qui oeuvrent toute l’année dans la mise en valeur de la « lenga nosta » et de notre culture (enseignement, chant, danse, littérature, médias, économie, politique, événements…).

Cette course relais à travers le territoire se déroulera ensuite tous les deux ans (années paires), au mois de mai ou juin.

 

Que signifie « La Passem » ?

« Passem » signifie « courons » mais également « passons », pour nous passer le témoin, transmettre la langue.

La Passem est donc une course, mais c’est surtout un symbole de la mobilisation pour valoriser et dynamiser la transmission de notre langue.

Une course, quelle idée !

Au Pays Basque, on court depuis 40 ans lors de la Korrika. Des centaines de milliers de personnes y participent pendant 11 jours et 10 nuits, sur 2000 kilomètres. C’est aujourd’hui l’une des manifestations les plus populaires autour de la langue basque.

Bretons, Irlandais, Gallois, Catalans, Galiciens… courent aussi pour défendre leur langue ! Aujourd’hui, les béarnais se mobilisent et entrent dans la course !

Qui participe ?

Chaque kilomètre est vendu au tarif de 100€. Associations, communes, entreprises, groupe d’amis se mobilisent pour « financer » le parcours. Un porteur de témoin peut être présent pour représenter chaque structure.

Mais vous pouvez courir sans acheter un kilomètre, pour participer à la fête et apporter votre contribution, déguisé ou non. La course est ouverte à tous !

Et n’hésitez pas à vous arrêter pour venir profiter des nombreuses festivités organisées tout au long du parcours. Pour que la Passem soit une belle fête collective !

Venez faire la fête

Notre langue est l’expression de ce que nous sommes. Elle véhicule une identité. La Passem sera donc naturellement un moment festif et un vecteur de rencontres.

Tout au long du parcours, de nombreux événements sont organisés par des communes ou associations locales. Une véritable fête aux accents du Béarn, pour communiquer et partager !

Parcours La Passem 2018
Parcours La Passem 2018

Et la « lenga nosta » aujourd’hui ?

La « Lenga Nosta » (notre langue) est la langue de notre territoire. Elle est un vecteur d’identité, une connaissance de ses racines, un tremplin vers les autres et vers le monde. Une langue est une richesse culturelle et patrimoniale, pédagogique et sociale. Un lien entre les générations et un atout pour l’économie locale.

Aujourd’hui, la « lenga nosta » est parlée sur la majeure partie du sud de la France, mais également en Italie ou en Espagne (Val d’Aran, Catalogne). Elle est caractérisée par sa diversité linguistique entre ses différents parlers : béarnais, gascon, languedocien, provençal, limousin, auvergnat et vivaro-alpin.

L’enquête sociolinguistique de 2008, faisait état dans les Pyrénées-Atlantiques, de près de 12% de locuteurs actifs en Béarn et Bas-Adour. Près de la moitié de la population possède des compétences passives, c’est à dire qu’elle comprend la langue.

Une politique linguistique est menée de concert depuis 2008 par le Conseil régional Nouvelle-Aquitaine, et le Département des Pyrénées-Atlantiques (qui avait lancé sa politique linguistique « Iniciativa » dès 2005).

Le Béarn et le Bas-Adour constituent un territoire où l’enseignement de la lenga nosta est fort : 10 écoles Calandreta, un collège Calandreta, 17 écoles bilingues en 2017.

Cependant, les sociolinguistes estiment que pour qu’une langue vive il est nécessaire qu’un tiers de la population au moins, par génération, la parle.